Dossier

vendredi 31 mai 2013

Line up 2013-2014 : Sony Pictures sur les Champs Elysium !

Buzz : Sony Pictures France a pris le soin et le temps de présenter son line up à quelques blogueurs, forcément triés sur le volet, puisque nous étions là (en toute humilité, bien sûr). Et pour faire ce type de prés', il faut avoir du line up qui envoie et pas du film d’auteur sur des amourettes au Pakistan ou sur la condition de la femme dans les pays sans magasin Chanel, car sinon faut appeler Les Cahiers du cinéma. Mais dans Cinéblogywood, il y a ce subtil jeu de mot entre le ciné, le blog et Hollywood (ah, mais ouais, je viens de réaliser). C’est surtout le côté East Coast qui nous intéresse ici.

Avec pas moins de 11 films sur les 12 prochains mois, Sony Pictures, distributeur des deux derniers gros cartons, Django et Skyfall, a encore du  lourd en stock. 


Very Bad Trip 3 : hips hips hips Hourra !


En salles : Todd Phillips est de retour avec sa meute pour ce que l’on nous annonce comme la dernière tournée du patron : Very Bad Trip 3 (The Hangover 3). L’attente était donc haute sur cet ultime film, même si on a plaisir à penser que Very bad Trip pourrait être la première trilogie avec quatre films.

jeudi 30 mai 2013

Machete Kills : bombasses et bastons - TEASER

Buzz : Machete revient et pas pour faire des tacos. La preuve, le film s'appelle Machete Kills! Un pléonasme. A l'écran, des moustaches, des guns et des nichons. Robert Rodriguez a convoqué Danny Trejo, Michelle Rodriguez, Sofia Vergara, Jessica Alba, Amber Heard, Mel Gibson, Antonio Banderas, Charlie Sheen et même Lady Gaga. Charlie Sheen qui, pour l'occasion, reprend son nom d'origine : Carlos Estevez. Et suit les traces de son pater en incarnant Potus, le président des USA. Découvre le teaser ci-dessous cabron!

Anderton


Transformers 4 : nouveaux modèles, nouvelle customisation


Buzz : C'est pas l'homme qui prend la voiture, c'est la voiture qui prend l'homme. On dirait du Renault (oui, c'est un jeu de mots avec Renaud) mais cela s'applique à la franchise Transformers. Pour le 4e opus, Michael Bay prend une "nouvelle direction", avec un nouveau héros (interprété par Mark Wahlberg). Les Transformers historiques ont également été "recustomisés", comme Optimus Prime ci-dessus ou Bumblebee. Deux autres véhicules ont été révélés. C'est à voir ci-dessous.

mercredi 29 mai 2013

World War Z : Paris outragée ! Paris ravagée ! Paris zombifiée !


Buzz : Une nouvelle bannière de World War Z, montre à quoi ressemble Paris après l'apocalypse zombie. On dirait que le PSG vient de gagner la Champion's League... Sinon depuis la projection de quinze minutes du film, j'ai hâte d'en voir plus. Et si Marc Forster et Brad Pitt avaient déjoué toutes les critiques ? Réponse sous peu.  

Anderton 

Game of Thrones à la mode 80's


Sur le web : Mike Wrobel, aka Moshi-Kun (et vice versa), est un graphiste français basé à Tokyo. Il s'est amusé à revisiter Game of Thrones à la mode des 80's. Le bonhomme rend également hommage à des films cultes comme Star Wars, Inception, Die Hard ou Matrix. Allez vite faire un tour sur son tumblr.

via @fschwamberger qui a toujours de belles découvertes à tweeter.

Anderton

mardi 28 mai 2013

Django Unchained : un coup de fouet au western



En DVD et Blu-ray : Normalement, si tu lis ce blog et que tu es cinéphile, il y a de forte chance que tu sois fan de Quentin Tarantino et que tu aies acheté Django Unchained en Blu-ray ou DVD. Peut-être hésites-tu encore ? Tu as du mal avec l'univers du cinéaste ?

Kubrick photographe : exposition maximale


Artistes : Avant d'être le cinéaste qu'on ne présente plus, Stanley Kubrick a exercé la profession de photographe. En 1945, à l'âge de 17 ans seulement, il devient photo-reporter pour la revue américaine Look. Pendant cinq ans, il immortalise les stars du showbiz (Montgomery Clift ci-dessus) ou du sport tout comme le petit peuple de New York. Découvrez quelques photos ci-dessous.

Flight en vidéo : le dossier de presse renversant


En DVD et Blu-ray : Pour annoncer la sortie en vidéo de Flight, le 18 juin prochain, Paramount a balancé un dossier de presse tout simple et pourtant, original et qui résume l'accident fondateur du film de Robert Zemeckis. La "manoeuvre Whitaker", c'est celle qu'effectue le pilote interprété par Denzel Washington. C'est super bien trouvé. Un DP déjà collector !

Anderton

lundi 27 mai 2013

Cannes 2013 : Spielberg, Kidman, Redford and co - SLIDESHOW (2/2)


Buzz : Deuxième coup de rétro sur le Festival de Cannes 2013. Découvrez les belles photos de notre envoyée spéciale, Mrs Peel.

Cannes 2013 : stars, plage, escabeaux - SLIDESHOW (1/2)



Artistes : Le Festival de Cannes 2013 est terminé. Une belle édition, un grand jury, un bon palmarès. Où ailleurs dans le monde, peut-on regarder un film devant Steven Spielberg et Nicole Kidman ? Nous sommes forcément un peu nostalgiques. Découvrez ci-dessous d'autres photos de nos envoyés spéciaux : Mrs Peel (pour la grande majorité des clichés), Marsellus Wallace et Marge S.

dimanche 26 mai 2013

Cannes 2013 : La Vie d'Adèle, Coen, Bejo... le palmarès complet


Buzz : Steven Spielberg et son jury ont attribué les prix du Festival de Cannes 2013. Découvrez le palmarès complet ci-dessous.

Festival de Cannes : Gilles Jacob se souvient de délibérations qui dérapent


Artistes : Autour de son président Steven Spielberg, le jury du Festival de Cannes 2013 délibère.  En général, les débats se déroulent dans une ambiance cordiale mais parfois, cette belle harmonie peut être troublée...

A l'occasion de la publication de son joli livre de souvenirs, Les Pas perdus (Flammarion), "Citizen Cannes" a accordé un entretien à Cineblogywood fin avril. Nous lui avons demandé s'il se souvenait de la dernière fois où il avait empêché un jury cannois d’imploser au moment des délibérations finales. Découvrez sa réponse ci-dessous.

Cannes 1982 : avec E.T., Spielberg bouleverse les festivaliers


Buzz : Dernier jour du Festival de Cannes 2013. Dans quelques heures, Steven Spielberg annoncera le palmarès et la fameuse Palme d'or. Il se souviendra certainement d'un autre dernier jour de festival. Celui de l'édition 1982. Le mercredi 26 mai 1982, pour être précis. Le cinéaste y présente alors, hors compétition, un de ses films les plus personnels et un de ses futurs plus grands succès au box-office : E.T. Avant de conquérir le public du monde entier, le film bouleverse les festivaliers. Anecdotes et témoignages.

Cannes 2013 : Marion et Mads acclamés


Artistes : A quelques heures du palmarès, retour sur deux comédiens qui, vendredi, ont été ovationnés lors de la projection de leur film.

Le Festival de Cannes selon Bruno Cras (Europe 1)


Buzz : Journaliste cinéma sur Europe 1, Bruno Cras a déclaré sur Twitter : "Cannes 2013 est un très bon cru. 12 fims sur 20 pourraient être au Palmarès à un titre ou à un autre". Cineblogywood lui a soumis le  Questionnaire cannois (découvrez nos interviews). Découvrez ses réponses, courtes mais pleines de caractère(s).

samedi 25 mai 2013

Le Prince de Bel Air : Will Smith, Jaden, DJ Jazzy Jeff et Carlton réunis !

Buzz : Invités au Graham Norton Show sur la BBC pour la promo de After Earth, Will Smith et son fiston Jaden se sont balancé un petit rap. Avant d'être rejoints par DJ Jazzy Jeff et Alfonso Ribeiro pour un hommage musical au Prince de Bel Air. Le public et Bradley Cooper (également invité) a eu le droit au générique, à la Carlton dance (It's not unusual...) et à la choré sur Apache (Jump On It) par Sugarhill Gang. Les fans du Fresh Prince apprécieront. Enjoy !

Anderton

Cannes 2013 : Only Lovers left alive, la renaissance de Jarmusch ?

Buzz : Bien qu'enfant cannois par excellence (il y décroche la première Caméra d'Or en 1983, plusieurs fois sélectionné, jamais palmé), Jim Jarmusch est en perte de vitesse, son dernier opus Limits of Control étant sorti dans l'indifférence générale. Là, avec Only Lovers left alive, un casting très fashion – Tilda Swinton, Tom Hiddleston, Mia Wasikowska – une histoire tendance à base de vampire, peut-être retrouvera-t-il la grâce de Dead Man ou de Broken Flowers

Espérons qu'il ne connaîtra pas le sort d'un autre film d'un autre cinéaste sur le déclin, Wim Wenders, Palermo Shooting, présenté le dernier jour au Festival de Cannes 2008, sifflé par le public et la critique. Et jamais sorti en salles en France...

Travis Bickle

Cannes 2013 : Avant La Vénus et la fourrure, Le Locataire

Buzz : La Vénus et la fourrure, de Roman Polanski. Deuxième film en compétition pour Mathieu Amalric cette année. Adulé, martyrisé, auréolé du triomphe international de son Pianiste – Palme d'Or en 2004 – le cinéaste remet le couvert, pour un film a priori bien plus sulfureux et beaucoup moins consensuel que sa Palme d'Or. 

Le Festival de Cannes et Polanski, une histoire pas toujours marquée par la compréhension. Car avant le triomphe du Pianiste, que d'incompréhensions ! Qu'on se souvienne de l'accueil très réservé accordé au Locataire (The Tenant) en 1976, ou bien à la douche froide critique et publique qui suivit la présentation de sa comédie d'aventures Pirates en 1986. Ou encore de la bronca suscitée par le palmarès dont il présida le jury en 1991. Palmarès qui concentra trois prix – certes mérités ! - sur Barton Fink des frères Coen, et rejeta complètement Van Gogh de Pialat. Retour sur ce Locataire, un des meilleurs Polanski, à voir en parallèle avec M. Klein, d'un autre exilé Joseph Losey, présenté la même année sous la même bannière française.

Travis Bickle

Cannes 2013 : Alain Delon, nanars et pépites (2/2)


Artistes : Suite et fin de notre coup de projecteur sur la carrière du grand Alain Delon, auquel le Festival de Cannes 2013 rend hommage aujourd'hui. Après avoir évoqué ses chefs-d'oeuvre et ses polars, il est temps de s'intéresser à ses choix de carrière douteux, de bien coupables égarements ! Et pour ne pas rester sur cette note amère, j'évoquerai sept perles méconnues ou mésestimées dans la filmographie de l'acteur.


Cannes 2013 : Michael Kohlhaas - Mikkelsen murmure à l'oreille des chevaux...


Buzz : Michael Kohlhaas, c'est Braveheart produit par Arte, donc ça se passe dans les Cévennes, c'est lent, ça parle pas beaucoup, c'est sans bataille et quand le type est victime d'une injustice (un vol de chevaux), il porte plainte - si si, il demande même à son avocat de le faire - comme tout le monde le ferait au XVIème siècle au lieu de prendre son épée à deux mains pour aller couper en deux son opposant.

Reste qu'Arnaud des Pallières aime beaucoup filmer Mads Mikkelsen les cheveux au vent.
Quand le générique est apparu j'ai eu envie de hurler : "freeeeeedooooooooommmmm !!!".



Marsellus Wallace

vendredi 24 mai 2013

Cannes 2013 : Alain Delon, chefs-d'oeuvres et polars (1/2)


Artistes : Le Festival de Cannes 2013 rend hommage à Alain Delon samedi 25 mai en projetant une version restaurée du mythique Plein Soleil, de René Clément. C’est un fait : Alain Delon, c’est aujourd’hui un monument. A tel point que Gilles Jacob racontait tout récemment dans Nice-Matin que si Alain Delon vous appelle et dit "Allô, c’est Alain !", vous n’avez pas intérêt à répondre "Alain qui ?"...

Cannes 2013 : le regard d'un pro - SLIDESHOW


Buzz : Directeur de la distribution chez Gaumont, François Clerc est un habitué du Festival de Cannes. Il y vient notamment pour présenter aux médias et aux acheteurs du monde entier les films coproduits et/ou distribués par la firme à la marguerite. Au cours de ses longues journées (les soirées, on n'en parle pas, cela ne nous regarde pas), François a parfois le temps de sortir son smartphone et d'immortaliser une tranche de vie cannoise. Découvrez une petite sélection de ses photos sympas ci-dessous.

Cannes 2013 : Michael Kohlhaas à quitte ou double

Buzz : A quitte ou double ! Cinéaste confidentiel, Arnaud des Pallières est LA grosse surprise de cette sélection du Festival de Cannes 2013. Pour un projet atypique : Michael Kohlhaas, adaptation de Kleist – romantique allemand, référence de Rohmer dont il avait porté à l'écran La marquise d'O en 1976 - , sujet historique à thèse – en gros, l'Inquisition ; casting intrigant : Mads Mikkelsen, l'autre acteur fétiche de NWR, tout juste auréolé d'un prix d'interprétation cannois ; Sergi Lopez et Bruno Ganz. Espérons que ce sera le début de la gloire pour ce cinéaste, à l'inverse d'un Beineix dont La Lune dans le Caniveau, second film, atypique, gros budget, gros casting, et inattendu, avait, après sa projection à Cannes, négativement marqué la carrière du cinéaste.

Travis Bickle

 

Cannes 2013 : The Immigrant - James Gray, cinéaste cannois

Buzz : The Immigrant, c'est l'autre film d'un cinéaste né et épanoui à Cannes, avec Desplechin. Pratiquement tous les films de James Gray (4 sur 5) ont été sélectionnés au Festival de Cannes. Hélas, toujours revenu bredouille, car trop classique pour les jurys. Pas grave : il a l'éternité devant lui ! Même si une Palme signifierait son inscription définitive dans le Panthéon des cinéastes indispensables, aux côtés de Coppola, Scorsese ou des Coen. Retour sur Little Odessa, son premier film, présenté à Venise en 1994, thriller glaçant sous la neige, avec Edward Furlong, malheureusement perdu depuis dans les limbes.

Travis Bickle

jeudi 23 mai 2013

Cannes 2013 : le retour du Grand Bleu


Buzz : Vingt-cinq ans après sa présentation en compétition au Festival de Cannes, Le Grand Bleu de Luc Besson est à nouveau projeté au cinéma de la plage (accessible à tous).

La projection est précédée d'un concert d'Éric Serra, compositeur indissociable du réalisateur, à l'occasion de la sortie des BOF de Subway et du Grand Bleu en éditions remasterisées.En fin d'après-midi, les passants pouvaient assister à la balance du concert, et réentendre les sons familiers du Cinquième Élément...

Marsellus Wallace

Festival de Cannes : Gilles Jacob se souvient... de ses premières marches


Artistes : Le tapis rouge, les flashs qui crépitent, les stars qui posent en smoking ou dans de somptueuses tenues avant de monter les fameuses marches. Et en haut de l'escalier, le président du Festival de Cannes : Gilles Jacob. 

A l'occasion de la publication de son joli livre de souvenirs, Les Pas perdus (Flammarion), "Citizen Cannes" a accordé un entretien à Cineblogywood fin avril. L'occasion de lui demander s'il se souvenait de la première fois où il avait accueilli l'équipe d'un film en haut des marches. Découvrez sa réponse ci-dessous.

Cannes 2013 : Jerry Lewis, ce génie


Artistes : Le Festival de Cannes 2013 rend hommage à Jerry Lewis. Cela fera ricaner aux Etats-Unis où le Jerry Lewis bashing et le French bashing sont des sports nationaux. Certains humoristes ricains aiment d'ailleurs souligner la ringardise des Frenchies en évoquant leur amour immodéré pour le comédien. Et vice versa. Les cons. Ils n'ont rien compris. Jerry Lewis n'est pas seulement un génie de la comédie, c'est également un brillant cinéaste.

Cannes 2013 : retour sur Les garçons et Guillaume à table !


Buzz : Retour sur un film qui a fait vibrer mon coeur lundi au Festival de Cannes 2013. Je veux parler de Les garçons et Guillaume, à table ! Projeté à La Quinzaine des réalisateurs, il concourt pour la Caméra d'or.

Cannes 2013 : hommage culinaire à Spielberg


Buzz : Entre deux films, le jury du Festival de Cannes mange. Et pas des pans bagnat avalés à la va-vite sur le comptoir. Electrolux, partenaire officiel du festival, s'occupe des menus, concoctés par des chefs étoilés. Parmi eux cette année, Bruno Oger, deux étoiles au Guide Michelin. 

En hommage au président Steven Spielberg, le chef a préparé mercredi un repas inspiré par les films du cinéaste. Soit du bon et du beau, avec le recours à quelques effets spéciaux : en plat principal, le poulet a notamment été préparé sous vide. Amateur de cuisine française, Spielberg a apprécié puisqu'il a déclaré : "It's not good food, it's great food". Découvrez quelques photos ci-dessous.

Cannes 2013 : avant La vie d'Adèle - chapitre 1&2, La Faute à Voltaire

Buzz : Tiré d'un manga, La vie d'Adèle - chapitre 1&2 constitue la grosse surprise de la sélection française au Festival de Cannes 2013. Cinéaste contesté depuis sa Vénus Noire, Abdellatif Kechiche fait partie des révélations du cinéma des années 2000. La Faute à Voltaire, et surtout L'Esquive restent dans toutes les mémoires, par sa façon de prendre à bras le corps des problématiques sociales – l'intégration, l'éducation – pour les malaxer dans des formes qui donnent la primauté au langage cinématographique. Un système culminant avec La Graine et le mulet, et poussé à bout avec Vénus noire. Confirmation ou changement de cap avec cette adaptation du manga Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh et porté par Léa Seydoux ? En attendant, flashback sur son premier film, La Faute à Voltaire, révélé par Venise en 2000.

Travis Bickle


Cannes 2013 : Nebraska, le retour de Bruce Dern sur la Croisette

Buzz : Alexander Payne revient au Festival de Cannes pour la deuxième fois par la grande porte, après About Schmidt, en 2002. Perso, je ne suis pas très amateur de son style, ni de sa mise en scène. Reste un atout : c'est sa faculté à révéler des acteurs le meilleur d'eux-mêmes, là où on ne les attendait pas, pour ce qui s'annonce un road-movie en noir et blanc, au titre sous influence Springsteen... Au tour de Bruce Dern, donc. Joie ! 

Nous avions évoqué la carrière de l'acteur. Là, il revient à Cannes plus de 30 ans après Coming Home, de Hal Ashby, qui avait fait sensation à l'époque – malheureusement un peu retombé dans l'oubli depuis. A réhabiliter ?

Travis Bickle

mercredi 22 mai 2013

Cannes 2013 : un bug informatique perturbe les réservations !


Buzz : Le système de réservation pour voir les films au Festival de Cannes fonctionne bien. Très bien même. Jusqu'à ce que le serveur informatique plante, et là c'est la cata...

Cannes 2013 : Grisgris comme Yeelen ?

Buzz : Grisgris, de . Le précédent film de Mahamat-Saleh Haroun, Un homme qui crie en 2010, avait remporté le Prix du jury au  Festival de Cannes. Spielberg sera-t-il ému par l'humanisme qui se dégage de son oeuvre ? L'Afrique, parent pauvre des sélections des Festivals, a souvent raflé la mise. Rappelez-vous : en 1987, Yeelen, de Souleymane Cissé, décroche le prix de la mise en scène.

Travis Bickle


Le Festival de Cannes selon Evangéline Barbaroux (LCI)


Buzz : Grands yeux clairs, sourire généreux, Evangéline Barbaroux a la cinéphilie joyeuse, curieuse, ouverte. Journaliste à LCI, où elle anime l'émission hebdomadaire Travelling et présente en direct l'actualité du 7e art, elle communique sa passion aux téléspectateurs, loin du consensus mou mais sans posture agressive. Elle donne envie d'aller au cinéma. Tout simplement. Envoyée spéciale au Festival de Cannes, Evangéline a accepté de répondre à notre Questionnaire cannois (découvrez nos interviews). Où elle évoque notamment une danse avec Kirsten Dunst, les chocolats de Gilles Jacob, un choc et des mauvaises odeurs. 

Anchorman 2 : Ron Burgundy et sa bande reviennent - TEASER

Buzz : Le Festival de Cannes m'a retardé dans la propagation d'un teaser qui m'a mis le bananomètre au maximum. Celui d'Anchorman 2. Will Ferrell, Steve Carell, Paul Rudd. Pas besoin d'en rajouter. Enjoy !

Anderton

 

Cannes 2013 : Only God Forgives, la sensation

Buzz : OnlyGod Forgives, c'est certainement la sensation la plus attendue du Festival de Cannes 2013. A mon avis, oublions bien vite Drive et sa sensualité eighties. Et pensons plutôt à Bronson ou à la trilogie Pusher. Vu sa radicalité, sa violence et son esthétique proche d'un Gaspar Noé, le 2e film du duo Nicolas Winding Refn-Ryan Gosling risque de susciter les débats. Et un titre pareil, digne d'un Scorsese période Mean Streets, le film ne devrait pas laisser indifférent ! Vengeance + boxe thaïe + Bangkok + Kristin Scott Thomas + le bo Gos-ling : l'atout glamour et cinéphile est là ! 

Si le film de genre semble revenir peu à peu à Cannes, il n'en a pas toujours été le cas. Souvenons-nous d'un autre film, pourtant modèle avéré de Drive, qui n'a pas connu le même sort que NWR : Le Solitaire (Thief) de Michael Mann, en 1981.

Travis Bickle

Epic : un petit bijou graphique


En salles : Lors de son passage à Paris en février dernier, Chris Wedge (le réalisateur de L'Age de Glace et de Rio) était venu présenter son dernier projet : Epic, La Bataille du Royaume Secret. Un avant-goût très attrayant qui laissait imaginer une très bonne surprise. Avec des extraits, le réalisateur nous laissait entrevoir un nouveau monde captivant et un nouvel animé qui pourrait facilement s'imposer. Objectif réussi ! Epic impressionne sur tous les plans par sa réussite.

mardi 21 mai 2013

Quinze jours ailleurs : Minnelli filme le crépuscule d'Hollywood


En DVD : Alors que le Festival de Cannes 2013 bat son plein, accueillant Michael Douglas pour son incroyable composition dans Behind the Candelabra, Wild Side a eu la bonne idée d'éditer en vidéo une belle interprétation de Kirk Douglas : celle d'un acteur dépressif dans Quinze jours ailleurs (Two Weeks in another town, 1962) du grand Vincente Minnelli.

Le Festival de Cannes selon Manuel Alduy (Canal+)


Buzz : Dans la famille "moguls du 7e art", je demande Manuel Alduy. Le patron du cinéma chez Canal+ participe activement au Festival de Cannes. Ses principales missions : lancer des projets et acquérir des droits de films. Du business qui n'interdit pas le plaisir, au contraire. Malgré un agenda plus chargé que l'haleine d'un festivalier à 2h du mat, Manuel Alduy a pris le temps de répondre à notre Questionnaire cannois. L'homme évoque petites fatigues et grandes émotions, avec Ken Loach, Michel Hazanavicius et DSK en embuscade.

Cannes 2013 : La Grande Bellezza, errance romaine pour panthéon cannois ?

Buzz : Paolo Sorrentino, l'un des rares rescapés Européens. Six films au compteur, cinq sélections officielles au Festival de Cannes, plus ou moins justifiées. Un record. Si l'on se souvient avec force et bonheur des univers d'Il Divo et Les Conséquences de l'amour, le reste laisse à désirer, notamment son dernier film à date This must be the place. Avec La Grande Bellezza, cette errance à travers Rome, sa jet-set, ses femmes, ses monuments, dans ce qui s'annonce comme une sorte de Dolce Vita réactualisée, et incarnée par son comédien fétiche Toni Servillo, viendra-t-il inscrire son nom au panthéon cannois, après celui de Nanni Moretti ? Il est le dernier cinéaste italien à avoir décroché une Palme avec La Chambre du fils, en 2001 (regardez le reportage de l'époque).

Travis Bickle


Cannes 2013 : enthousiasmée par Un Château en Italie


Buzz : Présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2013, Un Château en Italie a provoqué l'enthousiasme dans le Grand Théâtre Lumière. Au point que les longs applaudissements ont ému la réalisatrice Valeria Bruni-Tedeschi.

Comme son titre l'indique, un château de famille est au centre de cette belle histoire. Une histoire en partie autobiographique. La réalisatrice nous conte avec poésie les liens qui unissent un frère, une sœur et une mama italienne qui veille sur ses enfants et sur leur patrimoine. Nous assistons à la fin d'une aristocratie industrielle italienne et au début d'un amour.

Valeria a ce don d'émouvoir et de faire rire en même temps. Il ressort de ce film tant d'amour et de beauté chez cette réalisatrice au charme indéniable. C'est une balade où l'on traverse les épreuves de la vie sans jamais tomber dans le pathos et dont on ressort plein d'optimisme.

Mrs Peel

Cannes 2013 : Ma vie avec Liberace au-delà des frontières

Buzz : Steven Soderbergh est de retour au Festival de Cannes pour Ma vie avec Liberace  (Behind the candelabra), son auto-proclamé dernier film, après Che, couronné d'un prix d'interprétation en 2008 pour Benicio del Toro, et surtout d'une Palme d'Or pour son premier film en 1989, Sexe, mensonges et vidéo

Double enjeu pour ce biopic de Liberace : la composition de Michael Douglas, a priori inattendu dans le rôle titre de ce pianiste mort du sida (sans oublier celles de Matt Damon, Dan Aykroyd et Rob Lowe) ; et décrocher une palme pour son dernier film, ce serait classe, non ? Là, pour un projet destiné à la TV US et produit par HBO, Soderbergh vient casser les frontières entre cinéma et télévision. Tout comme il y a peu Carlos d'Olivier Assayas ou Elephant, de Gus van Sant, couronné d'une Palme et production HBO, déjà.

Travis Bickle


lundi 20 mai 2013

Cannes 2013 : ovation pour Les Garçons et Guillaume à table !

Buzz : Guillaume Gallienne n'a pas pu en placer une. Et pour cause, le film qu'il a réalisé et qu'il interprète, Les Garçons et Guillaume à table !, a provoqué une longue et chaleureuse standing ovation au Festival de Cannes 2013. Présenté dans le cadre de La Quinzaine des réalisateurs, le film est adapté du spectacle de Gallienne : l'histoire d'un garçon, au sein d'une fratrie, appelé à endosser le rôle de la fille que sa mère aurait voulu avoir. Une histoire largement autobiographique qui réunit à l'écran, outre Gallienne, Diane Kruger, Françoise Fabian et André Marcon.

Cette coprod Rectangle Productions, LGM et Gaumont sortira sur nos écrans en novembre 2013. En attendant, il a touché les festivaliers, comme le prouve cette vidéo filmée par Mrs Peel. Enjoy !

Anderton


Cannes 2013 : Un château en Italie, une femme en compétition

Buzz : Remords de la non-sélection de Noémie Lvovsky ? Avec Un château en Italie, en compétition officielle au Festival de Cannes 2013, l'actrice et désormais réalisatrice Valeria Bruni-Tedeschi signe son troisième film après Il est plus facile pour un chameau et Actrices. D'inspiration autobiographique, cette chronique familiale située dans la bourgeoisie industrielle turinoise rassemble toute sa famille d'acteurs : la réalisatrice, of course, mais aussi Louis Garrel, André Wilms, Xavier Beauvois. Et Noémie Lvovsky au scénario ! Seul film de la compétition réalisé par une femme cette année. Connaîtra-t-elle le même sort que Jane Campion avec La Leçon de Piano, en 1993 ?

Travis Bickle


Cannes 2013 : La Reine Margot revit en 4K


Buzz : Cannes classics, c'est l'occasion de voir ou revoir des films qui ont marqué le 7e art. Dimanche soir, on projetait La Reine Margot de Patrice Chéreau - prix du jury et d'interprétation féminine (Isabelle Adjani) au Festival de Cannes 1994. Une tranche d'Histoire de France sur les ravages de la Saint-Barthélémy qui opposèrent catholiques et protestants. Pour le 20e anniversaire de sa sortie, Pathé a restauré le film en résolution 4K. Quelques modifications de montage ont été effectuées, avec des images réintégrées et une bande-son adaptée à la projection numérique. 

La projection s'est déroulée en présence du comédien Vincent Perez, de la scénariste Danièle Thompson, de Thomas Langmann, dont le père Claude Berri avait produit le film, et de plusieurs membres de l'équipe technique. Le réalisateur de The Artist, Michel Hazanavicius, était aussi présent (découvrez d'autres photos ci-dessous).

Cannes 2013 : avant Wara no Tate (Shield of Straw), Hara Kiri

Buzz : Rio Bravo à travers tout le Japon ! Fou furieux, Takashi Miike va mettre à feu et à sang tout le pays. Un milliardaire met à prix la tête du meurtrier d'une de ses filles. S'ensuit une folle cavale, sûrement pleine de bruit et de fureur. Déjà sorti dans son pays, Wara no Tate (Shield of Straw), présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2013,  retrouvera-t-il la noirceur d'Entre le ciel et l'enfer de Kurosawa ? Miike avait déjà présenté il y a deux ans en compétition Hara Kiri, remake d'un classique du genre de 1962.

Travis Bickle


dimanche 19 mai 2013

T.S. Spivet : une odyssée Jeunet jolie - TEASER

Buzz : Profitant du Festival de Cannes 2013, Gaumont a balancé le premier teaser de L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet. L'histoire, ou plutôt l'odyssée d'un garçon très intelligent bien décidé à traverser seul les Etats-Unis pour aller chercher le prix qu'il a remporté pour une de ses inventions. Le film est réalisé par Jean-Pierre Jeunet, d'après le livre de l'Américain Reif Larsen. Helena Bonham Carter incarne la maman du petit génie et Dominique Pinon est bien sûr de la partie ("Parce qu’un film de moi sans Pinon ne serait pas un film de moi", précise le réalisateur sur son site).

L'ouvrage est très original, jusque dans sa forme, puisqu'il intégre les dessins, schémas et notes du jeune héros. Un univers proche de celui de Jeunet. Donc avant de parler, une fois de plus, d'Amélie, il faudra se souvenir de l'oeuvre originale... Le film sortira le 23 octobre 2013 en 3D. Découvrez la bande-annonce ci-dessous. Enjoy !

Anderton

Cannes 2013 : La Grande Bouffe ovationnée


Buzz : Projeté en compétition officielle au Festival de Cannes il y a 40 ans (où il a remporté le prix Fipresci décerné par la presse internationale), La Grande Bouffe, film culte de Marco Ferreri, a provoqué un scandale sans nom (découvrez le reportage du JT de l'époque et une interview de Marco Ferreri) ! Qualifié de pornographique (il était interdit en salles aux moins de 18 ans), les cinq acteurs principaux (Marcello Mastroianni, Michel Piccoli, Philippe Noiret, Ugo Tognazzi, Andrea Ferreol) ont d'ailleurs subi pendant des mois les assauts, parfois violents, des spectateurs outragés.

Hier, le film était projeté dans le cadre de Cannes Classics, en présence des deux "survivants" : Michel Piccoli et Andrea Ferreol. Après une brillante introduction de Thierry Frémaux, les acteurs ont ainsi pu recevoir la standing ovation qu'ils n'avaient pas eu en 1973. Une belle réhabilitation pour le chef-d'œuvre de Ferreri.

Marsellus Wallace


Le Festival de Cannes selon Marie-Pierre Vallé (Wild Bunch)


Buzz : Pendant que certaines festivalières font la grasse mat et sirotent des mojitos en terrasse (ou plutôt, une soupe aux poireaux à côté du radiateur), il y en a d'autres qui bossent. En même temps, elles sont venues pour ça. Et c'est le cas de Marie-Pierre Vallé, responsable des acquisitions chez Wild Bunch. Entre trois lectures de scénarios, six projos et quinze rencontres avec des producteurs, Marie-Pierre a pris le temps de répondre à notre Questionnaire cannois. Et il y est question de Trintignant, de scripts et des fêtes Wild Bunch.

Cannes 2013 : Inside Llewyn Davis et de huit pour les frères Coen !

Buzz : Inside Llewyn Davis des frères Coen : huitième sélection du duo de frangins le plus prolifiques de l'histoire du cinéma ! Là encore, comme Gray et Desplechin sélectionnés cette année, une carrière énormément marquée par le Festival de Cannes. Et à l'inverse des deux cinéastes précédemment cités, couramment récompensée : une Palme d'Or, trois prix de la mise en scène ! Malheureusement, rien pour No country for old men en 2007. Cette année, après quelques années d'absence, ils reviennent avec ce qui s'annonce comme leur Sur la route – en plus réussi, espérons-le ! Et gros changement dans leur éco-système : c'est au tour du Français Benoît Delhomme de s'occuper de la lumière, en lieu et place de leur fidèle Roger Deakins, retenu alors par Skyfall. Les Coen et Cannes, ça a commencé comme ça.

Travis Bickle

Cannes 2013 : Borgman - un Théorème batave ?

Buzz : Hollandais fou, à mi-chemin entre Tati et Kaurimaski, Alex van Warmerdam revient, après cinq ans d'absence totale. Les Habitants, La Robe et Axel avaient obtenu de francs succès en France dans les années 90. Avec Borgman, présenté aujourd'hui en compétition officielle au Festival de Cannes 2013, on attend un thriller teinté d'humour noir, sur un pitch qui rappelle une variation de Théorème. Un inconnu s'introduit dans la demeure cossue de bobos flamands... Première course à la Palme pour les Pays-Bas ! Découvrez le trailer de Borgman et retour sur Les Habitants, son plus grand succès en France.

Travis Bickle


samedi 18 mai 2013

Cannes 2013 : Tel Père Tel Fils comme un long fleuve tranquille ?

Buzz : La version made in Japan de La vie est un long fleuve tranquille ? C'est en tout ce que pourrait laisser penser le pitch du nouveau film signé Kore-Eda Hirokazu et présenté en compétition officielle au Festival de Cannes. Ce serait néanmoins méconnaître la sensibilité et la qualité de regard du réalisateur de Nobody knows que de le réduire à cela. Découvrez donc le trailer de Tel Père Tel Fils aka Like Father Like Son aka Soshite Chichi Ni Naru.

Travis Bickle


Cannes 2013 : Jimmy P et de sept pour Desplechin !

Buzz : Jimmy P, c'est le septième film (sur neuf !) d'Arnaud Desplechin présenté au Festival de Cannes – un record en la matière ? Car mis à part Rois et reine et L’Aimée, tous ses films sont passés par la case Cannes. Avec des succès divers au palmarès. Celui-ci couronnera-t-il enfin sa désormais longue carrière ?

Pour sa premire incursion sur le territoire du cinéma par excellence – les Etats-Unis – il s'offre un duo d'acteurs qui porte également l'empreinte Cannes : Benicio del Toro, prix d'interprétation masculine en 2008 pour Che ; et Mathieu Amalric, prix de la mise en scène en 2010 pour Tournée. Remember : La vie des morts, le premier film de Desplechin présenté à Cannes en 1991, qui avait fait sensation. Devos, Denicourt, Salinger et de Montalembert faisaient partie de l'aventure, et pas encore son alter ego Amalric.

Travis Bickle


Cannes 2013 : les meilleurs videoblogs

Sur le web : Depuis quelques années, il est possible de suivre le Festival de Cannes via des videoblogs, des video diaries, bref des émissions vidéos diffusées sur le web. Et il y en a de très bonnes. Petit florilège de mes "Cannes web shows" préférés.

Zach Galifianakis : "I am gay"

Artistes : A quelques jours de la sortie de Very Bad Trip 3 (The Hangover 3), Zach Galifianakis fait la tournée des plateaux télé. Invité à l'émission de Bill Maher, Barberousse a fait une annonce : "I'm gay". Et a enchaîné sur son vrai métier : fermier. We love you, Zach.

Anderton



Bill Maher on WhoSay

vendredi 17 mai 2013

EXCLU - Cannes 2013 : La Palme d'or selon Alexandre Aja


Buzz : En compétition officielle au Festival de Cannes 2013, Le Passé n'est pas passé inaperçu. Bien au contraire. Selon @tournezcoupez des Temps Critiques, "Nicole Kidman était en train de pleurer à la fin du film". Il n'y a pas qu'elle qui a été émue : Alexandre Aja a kiffé grave. Le réalisateur de Piranha 3D a tellement aimé le film d'Asghar Farhadi qu'il a dessiné sur son carton d'invitation à la projo au Grand Théâtre Lumière quatre étoiles surmontées d'une Palme. Avant même d'avoir vu le Nicolas Winding Refn ou le James Gray, deux cinéastes qu'on imagine plaire à Aja. C'est donc ce qu'on appelle un coup de coeur.

Merci à François Clerc, directeur de la distribution chez Gaumont, pour cette photo. Suivez le mogul sur Twitter : @fclerc90

Anderton

Le Festival de Cannes selon Jacky Goldberg (Les Inrocks)


Buzz : Journaliste aux Inrocks, Jacky Goldberg (qui est aussi réalisateur et scénariste) rappelle à chaque article, à chaque tweet, que la cinéphilie ne connait pas la tiédeur. Il interviewe, analyse, encense, dézingue avec passion. Et style. Et puis, un type qui pose sur des photos aux côtés de Zach Galifianakis ou Judd Apatow mérite tout notre respect. Comme Jacky est évidemment un fidèle du Festival de Cannes, Cineblogywood l'a donc soumis au Questionnaire cannois. En réponses : des films folles, une nuit blanche (pas deux), du déo et bien d'autres révélations.

Cannes 2013 : A Touch of Sin - Palme en vue ?

Buzz : Perso, A Touch of Sin (Tian Zhu Ding), de Jia Zhangke, c'est la Palme du Festival de Cannes 2013 – j'ouvre les paris ! Premier film chinois en sélection depuis trois ans, signé par un cinéaste majeur auteur de Still Life, Lion d'Or à Venise en 2006, qui ausculte avec un formalisme antonionien les soubresauts de la Chine contemporaine – je dis banco ! Interprété par la muse et épouse du cinéaste, Zhao Tao, ce film en quatre histoires devrait porter haut, très haut, les couleurs du cinéma asiatique. Et connaître le même sort que Adieu ma concubine (découvrez une interview de son réalisateur, Chen Kaige, après la Palme d'or).

Anderton

Star Wars : J.J. Abrams songe au Captain Kirk

Buzz : Invité au Jimmy Kimmel Show, J.J. Abrams a dû interrompre sa promo pour Star Trek Into Darkness (découvrez ici notre dossier : vidéo, photos, buzz...) afin d'écouter les suggestions de fans sur le prochain épisode de Star Wars, qu'il réalisera (alors que Harrison Ford avait refusé de répondre à des questions sur ce nouvel opus). Quelques idées intéressantes ont ainsi été abordées, notamment au sujet de sexe inter-espèces, de Lando Calrissian et du Captain Kirk. Enjoy !

Anderton


Cannes 2013 : Le Passé remonte la Croisette

Buzz : Après avoir raté Une Séparation au profit de Berlin 2011, l'un des gros succès surprises de cette année-là, le Festival de Cannes ne pouvait louper le nouveau film d'Asghar Farhadi. Surtout que Le Passé dispose d'un casting 3 étoiles : Bérénice Bejo, qu'on n'avait pas vue depuis The Artist, présenté à Cannes il y a deux ans ; et Tahar Rahim, dont la carrière patine un peu depuis sa mise sur orbite via Un Prophète, présenté et couronné à Cannes en 2009. Alors, coup d'agent artistique ou bien confirmation ? A suivre. En attendant, retour sur Une séparation.

Travis Bickle

jeudi 16 mai 2013

Festival de Cannes : les fêtes selon Gilles Jacob


Artistes : Le Festival de Cannes 2013 a démarré en fanfare avec la projection hors compétition de Gatsby le Magnifique. Projection suivie d'une fête grandiose organisée par Warner. Que serait d'ailleurs la Croisette sans les fêtes ? A l'occasion de la publication de son joli livre de souvenirs, Les Pas perdus (Flammarion), Gilles Jacob a accordé un entretien à Cineblogywood fin avril. L'occasion de lui demander s'il se souvient d'une fête cannoise... dont il ne se souvient plus du déroulement. Découvrez sa réponse ci-dessous.

Cannes 2013 : ouverture et Gatsby au Grand Rex


En salles : Autant l'avouer tout de suite, pendant que Leo DiCaprio et toute l 'équipe de Baz Luhrmann montaient les marches sous la pluie, moi j étais planquée au chaud au grand Rex pour une présentation qui se voulait festive et qui finalement s'est avérée relativement commune.

Le Festival de Cannes selon Fabrice Leclerc (Studio Ciné Live)


Buzz : Rédacteur en chef de Studio Ciné Live et chroniqueur sur France Infos, Fabrice Leclerc a pris ses quartiers au Festival de Cannes 2013. Cineblogywood lui a soumis le Questionnaire cannois. L'occasion pour Fabrice d'évoquer son plaisir ultime, une villa dantesque et quelques beaux souvenirs.

Cannes 2013 : Heli - Escalante de la terreur

Buzz : Seul représentant du continent sud-américain en compétition au Festival de Cannes 2013, le Mexicain Amat Escalante présente son deuxième film à Cannes, après le saisissant Los Bastardos en 2008, dans la section Un certain regard. S'il a fait ses classes avec Carlos Reygadas, rien dans son style ne l'en rapproche. Il faut plutôt chercher du côté d'Alejandro Gonzalez Iñarritu pour retrouver cette même violence, cette  même volonté de transcender un sujet sociétal par une mise en scène nerveuse, parfois tape-à-l'oeil. A l'image de Amores perros, présenté également à Cannes en 1999, qui amorce alors le retour du Mexique sur la cartographie cinématographique internationale.

Travis Bickle